Les conséquences du stress sur votre organisme

Les conséquences du stress sur votre organisme

Un petit coup de chaud ? Une réunion embarrassante qui approche ou encore une situation inhabituelle ? Vous le savez mieux que nous, mais il existe plusieurs situations et types de stress différents. Alors si parfois ce stress est bénéfique pour certains individus, dans la majorité des cas, il est négatif voire même néfaste pour la santé. Voici tout de suite un aller simple sur quelques effets négatifs provoqué par le stress sur votre organisme.

 

Les 3 phases du stress

Pour rappel, lors d’une montée de stress, peu importe la situation, il existe 3 phases qui n’ont plus besoin d’être définies.

  • La première est appelée phase de déclenchement, elle est comme son nom l’indique, la phase durant laquelle le stress pointe le bout de son nez.
  • Vient ensuite la phase de résistance, automatiquement gérée par votre corps, typiquement comme un réflexe de survie. Certaines personnes sont très fortes pour réguler cette phase rapidement en pratiquant de la respiration alternée entre les inspirations par le nez et les expirations par la bouche.
  • Enfin, viendra la phase que votre corps ne pourra plus gérer si vous l’atteignez, nous parlons bien entendu de la phase d’épuisement. C’est cette phase qui nous intéresse car c’est celle-ci qui vous rend vulnérable aux «montées de stress» récurrentes.

 

Conséquences du stress sur votre organisme

Lors de la dernière phase, celle d’épuisement, votre corps répond au stress en provoquant des réactions peu agréables. Par exemple, votre pression artérielle augmentant exponentiellement. Et si les plus sportifs ont un rythme cardiaque avoisinant les 65 pulsations par minute au repos, lors d’une montée de stress, dans la vie de tous les jours ou au travail, ce dernier présente des rythmes qui atteignent le double de la fréquence au repos. Votre cœur se transforme en pompe sous pression et le sang parcours votre corps de manière effrénée… Votre corps lâche donc prise et vous vous retrouvez épuisé, prêt à dormir ou du moins à faire un bon break !

Il existe une multitude de réactions de votre corps qui vous sont propres et uniques ; voyons tout de suite les situations les plus communes et les plus embarrassantes.

 

Giphy

 

Les Symptômes physiques

Les premiers symptômes sont très classiques et touchent tout le monde ; Nous parlons bien entendu des sueurs inhabituelles, des rougissements ou encore des coliques. En effet, lors d’une montée de stress, vos muscles de l’abdomen se contractent et poussent sur votre intestin. Vous connaissez la suite de l’histoire.

D’autres symptômes très communs aussi peuvent se déclencher, comme les maux de tête, douleurs musculaires, points de blocages dans le dos dus aux contractures prolongées des muscles. Vous pourrez également rencontrer des troubles du sommeil, des problèmes d’appétit ou encore de motivation à bouger.

D’autres symptômes peuvent apparaître tel que de plaques d’urticaire ou de l’eczéma. En situation de stress extrême, vous n’êtes donc pas à l’abri d’une poussée de boutons.

 

Dépression et anxiété… Jusqu’au repli sur soi

Au-delà de la partie physique, le stress peut également créer des dysfonctionnements émotionnels et intellectuels activant de véritables points de blocages. Dans votre travail, et à répétition, ces situations de stress pourront par exemple s’apparenter au très connu Burn Out.

En effet, le stress vous fait douter car il part du constat simple que lors d’une situation stressante, vous ne vous attendiez pas du tout à ce qui se présente ou se présentera prochainement ; Celle-ci vous fait douter de vos capacités de réactions en vous poussant des images négatives. Vous activez ainsi instinctivement des défenses physiques de votre corps (coliques, sueurs, rougeurs, …).

Une fois ces dernières activées, vous commencez à vous poser des questions et à imaginer des scénarios pour vous en sortir, mais dans tous les cas, et à répétition, vous augmenterez vos risques de replis sur vous-même.

Giphy

 

D’autres symptômes moins violent mais tout aussi dérangeant viendront se présenter tel que la perturbation de la concentration, les erreurs, les pertes de mémoire, les difficultés à prendre des décisions ou encore à prendre des initiatives.

Essayer d’éviter le stress est inutile car même si vous tentez de réduire les situations à risque, vous ne pouvez pas tout anticiper et vous rencontrerez toujours des situations stressantes. Le mieux serait bien évidement de laisser couler un maximum de choses, mais nous réagissons tous de manières différentes. Bien souvent il suffit d’un excès de café ou de tabac pour nous mettre dans un état d’excitation total face au stress.

Si vous n’arrivez pas à gérer ces situations, tournez-vous vers des solutions relaxantes et cela tombe bien car sur le Mag, nous vous avons concocté plusieurs articles présentant différentes solutions pour mieux garer votre stress : alimentation, sport, nouvelles techniques telles que la cohérence cardiaque.

Egalement, prenez le temps de parler de vos troubles à des professionnels. Enfin, apprenez de chaque situation et essayez de trouver des solutions rapides à mettre en place pour réagir de façon positives aux situations stressantes que vous connaissez.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *