fbpx

Douleurs périnéales : parlez-en à votre médecin !

Douleurs périnéales : parlez-en à votre médecin !

Vous avez remarqué ? Quelque chose n’est « pas pareil » depuis quelque temps… Cette douleur vive juste après être allée à la selle et ces constipations à répétition, cette fulgurance quelque part entre les fesses et le vagin lorsque vous vous asseyez (un peu comme une décharge électrique), ou encore cette contraction qui vous tend d’un coup sec, du côté de la région périgénitale, à la moindre pénétration. Cela commence à faire beaucoup, non ?

 

Plutôt que de garder cela pour vous et de continuer à souffrir en silence, un seul conseil : prenez rendez-vous avec votre médecin !

 

 

giphy

 

Une simple consultation, prise entre un plein de la semaine au supermarché et votre épilation chez l’esthéticienne, peut en effet suffire à dissiper tous vos doutes et autres questions tordues, à commencer par ceux avec lesquels vous vous couchez chaque soir sans réussir à trouver le sommeil. 

  

Qu’il/elle soit médecin généraliste ou gynécologue, votre praticien/-ne saura mieux que quiconque mettre des mots…sur vos maux. Et, au vu de pareils symptômes, établira possiblement un lien avec votre périnée. En effet, ce type de douleurs – plus fréquent qu’on ne l’imagine chez les femmes, surtout si elles ont déjà connu une ou plusieurs grossesses – est typique d’un périnée en souffrance. Bien caché sous votre plancher pelvien, cet adorable petit muscle manifeste son mal-être à sa façon, parfois même jusqu’à provoquer des douleurs lombaires. N’éprouvez donc aucune gêne à évoquer ce sujet avec celui/celle qui vous reçoit dans son douillet cabinet et dé-dra-ma-ti-sez !

 

Une fois le diagnostic posé, votre émérite confident vous prescrira le traitement et les soins nécessaires, parmi lesquels une éventuelle rééducation périnéale. Et surtout – surtout ! – ne partez pas en courant : non seulement votre périnée n’apprécierait pas, mais en plus vous risqueriez de vous en vouloir par la suite !           

 

Partagez
  • 12
  • 10
  •  
  •  
  •  
  • 15
  •  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *