Un entraînement quotidien à la cohérence cardiaque diminue la fréquence et l’intensité des crises de douleurs abdominales fonctionnelles chez des adolescents

Les paramètres de la variabilité du rythme cardiaque de 20 adolescents souffrant d’un syndrome de douleur abdominale fonctionnelle (SDAF) sont comparés à ceux de 10 adolescents sains. Les valeurs des adolescents malades sont inférieures à celles adolescents sans problèmes. Les adolescents souffrant de SDAF suivent ensuite un programme de cohérence cardiaque comportant une séance par semaine de 45 mn et une entraînement quotidien à domicile de 10 mn, cela pendant 8 semaines. A la fin du programme, ces patients ont retrouvés des valeurs de VRC similaires aux enfants sains et la fréquence et l’intensité de leurs crises est diminuée.

Mots-clefs : syndrome de douleur abdominale fonctionnelle ; adolescent ; cohérence cardiaque ; douleur

Erik Sowder et al., « Restoration of Vagal Tone: A Possible Mechanism for Functional Abdominal Pain. », Appl Psychophysiol Biofeedback 35, no 3 (septembre 2010): 199–206, doi:10.1007/s10484-010-9128-8.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *