Moins de blessures chez de jeunes footballeurs suivant un entraînement à la cohérence cardiaque

Vingt-neuf footballeurs d’environ 17 ans dans des lycées certifiés par la Swedish Football Association sont répartis en deux groupes : un groupe suivant un accompagnement proche de la TCC incluant la cohérence cardiaque et un journal de stress et un groupe contrôle avec accompagnement individuel. Pour chaque groupe le programme a consisté à une séance de 45 minutes par semaines de la période d’avril à juin, intensive en matches. On observe à la fin du programme une moindre fréquence de blessures par rapport au groupe contrôle même si celle-ci n’est pas significative (manque de sujets).

Mots-clefs : football ; sport ; cohérence cardiaque ; blessures

Arne Edvardsson, Andreas Ivarsson, et Urban Johnson, « Is a Cognitive-Behavioural Biofeedback Intervention Useful to Reduce Injury Risk in Junior Football Players? », J Sports Sci Med 11, no 2 (2012): 331–338.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *