La cohérence cardiaque réduit les symptômes associés à l’envie irrépressible de manger

Le craving désigne « l’envie irrépressible de consommer une substance donnée ». On retrouve cela chez les toxicomanes mais le craving peut aussi faire référence à des envies de nourriture incontrôlables (binge eating disorder). Une étude contrôlée a été menée sur 56 sujets (28 gros cravers et 28 sujets contrôles sans problèmes). Les 28 cravers ont été séparés en deux groupes : un groupe pratiquant la cohérence cardiaque à raison de 12 séances de 20 mn de cohérence cardiaque sur 4 semaines et les 14 autres ainsi que le groupe contrôle n’ont rien fait. Après ces quatre semaines, les résultats montrent une diminution de la perte de contrôle, de la préoccupation au sujet de la nourriture et des sentiments de culpabilité dans le groupe biofeedback en comparaison avec les autres groupes. On constate également une réduction de la prise alimentaire et des inquiétudes au sujet du poids dans ce groupe par rapport aux autres groupes. Il y a donc une diminution des symptômes de l’addiction qui est observée avec l’entraînement à la cohérence cardiaque.

Most-clefs : binge eating disorder, craving, coherence cardiaque, addiction, symptômes

Adrian Meule et al., « Heart Rate Variability Biofeedback Reduces Food Cravings in High Food Cravers. », Appl Psychophysiol Biofeedback 37, no 4 (décembre 2012): 241–251, doi:10.1007/s10484-012-9197-y.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *