Diminution du nombre de prématurés avec la cohérence cardiaque pendant la grossesse - Urgotech

Diminution du nombre de prématurés avec la cohérence cardiaque pendant la grossesse

Le stress est un facteur de risque de prématuré chez la femme enceinte. 48 femmes entre 24 et 32 semaines de grossesse, de 19 à 38 ans, ayant des contractions régulières avant terme suivent au choix soit un entraînement à la cohérence cardiaque soit une vidéo, de 25 mn 3 fois par semaine pendant deux semaines. On constate une diminution du stress chronique 4 semaines après la fin de l’intervention chez les femmes ayant suivi la cohérence cardiaque. De plus, celles-ci semblent avoir moins fait l’objet de naissances prématurées que le groupe ayant regardé la vidéo (13% contre 33%).

Mots-clefs : grossesse ; prématuré ; la cohérence cardiaque ; stress

Martin Siepmann et al., « The Effects of Heart Rate Variability Biofeedback in Patients with Preterm Labour. », Appl Psychophysiol Biofeedback 39, no 1 (mars 2014): 27–35, doi:10.1007/s10484-013-9238-1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *